Accueil

Sport

Évasions

Voyages

À propos

Site pro

Le KV des 2 Alpes et le col de Mais

Le 2 Août 2021

Toujours dans l’idée d’engranger du dénivelé, j'ai réalisé une sortie trail en grimpant à la station des 2 Alpes toute proche de notre gîte, puis en enchaînant sur le col du Mais qui la surplombe, avant de revenir par le contour de ce pan de montagne.

Si vous ne souhaitez pas tout lire, voici un sommaire :

Un KV pour commencer
Plein la vue
Une descente plus sportive
Récapitulatif

Total distance: 19.59 km
Total climbing: 1365 m
Total descent: -1370 m
Download file: KV_2_Alpes.gpx

Un KV pour commencer

Pour débuter cette sortie, je remonte le Vénéon pour rejoindre Vénosc en contrebas de la station des 2 Alpes. Un joli village de montagne touristique, point de départ d’une télécabine le reliant à la station. Autant dire que cette fois, le sentier est moins fréquenté, essentiellement par des promeneurs qui descendent. Un kilomètre vertical est fléché depuis le bas de Vénosc : difficile de se tromper, il suffit de suivre le balisage !

Le village de Vénosc

Départ depuis Vénosc.

On grimpe donc sur ce versant assez exposé au soleil, le long d’un sentier qui serpente légèrement sous la télécabine. La montée est raide bien sûr, mais suffisamment régulière pour trouver son rythme et profiter tout de même du paysage. Une fois parvenu au sommet, on découvre, sur la droite, un très beau belvédère et sa vue sur la vallée du Vénéon et le massif des Écrins. À ne manquer sous aucun prétexte ! Pour information, ce « KV des 2 Alpes » n’en est pas vraiment un… puisque le dénivelé positif n’est « que » de 700m… ce qui en contentera toutefois plus d’un !

Le belvédère des 2 Alpes

Le belvédère des 2 Alpes.

Plein la vue

Puis la montée reprend. Au départ de la station, le col de Mais (ainsi que le Mais lui-même, un petit Mont attenant à 2106m d’altitude) est fléché. C’est reparti pour 470 mètres de dénivelé positif, sur 3,2 kilomètre. Après un kilomètre vertical en partie abrité sous la végétation, on passe progressivement à l’étage (sub)alpin, à découvert. Il fait beaucoup plus frais – ce qui est plutôt agréable en montée – et la vue est en permanence dégagée !

Vue depuis le Mais

De jolies vues en grimpant au col de Mais.

Le sentier se poursuit sans difficulté notable jusqu’au col de Mais. De là, vous pouvez monter au Mais lui-même à 500 mètres, ou tenter l’ascension du Pied Moutet (2340m), beaucoup plus technique. Je choisis d’aller admirer la vue depuis le Mais avant de revenir au col et repartir sur l’autre versant donnant sur Bourg d’Oisans - un chemin permet aussi de redescendre sur la station depuis le Mais, en passant par la crête du Fioc, une balade assez prisée ici.

Vue depuis le Mais - Montagne

Au sommet du Mais !

Une descente plus sportive

Moins fréquenté, le tour du Pied Moutet, suivant tout simplement les GR50 et 54, est plutôt peuplé par les troupeaux de moutons et leurs gardiens patous. En suivant un sentier alternant pierres et terre plus classique, j’arrive à un refuge, avant de prendre le GR sur la gauche. Il traverse la jolie forêt du Sapey, avant de rejoindre le hameau du Sapey lui-même. Jusque là, c'est un sentier assez agréable, alternant passages faciles et moyennement techniques, juste ce qu’il me faut pour travailler mes descentes.

Fontaine et vue sur Bourg d'Oisans, montagne

Même les ravitaillements sont au rendez-vous.

Puis, cela se complique quelque peu, avec l’apparition de panneaux peu engageants invitant à faire attention aux chutes de pierres et aux risques de chutes tout court. En effet, des « passages aériens », comme ils sont poétiquement nommés, alternent avec des sentiers desquels il ne vaut mieux pas tomber. Le tout forme néanmoins un joli balcon avec, encore une fois, des vues imprenables sur la vallée du Vénéon et le massif des Écrins juste en face.

Panneau "Risque de chute" sur le GR54

Des avertissements toujours sympathiques.

Maugréant quelque peu, cherchant ensuite la séparation avec le GR50, qui rejoint les bords du Vénéon, je découvre que les ennuis continuent avec un sentier traversant un pierrier très instable – ressemblant d’ailleurs plutôt à un éboulis. À la réflexion, toute cette partie de l’itinéraire est sans doute plus facile à réaliser en montant…

Récapitulatif

Une sortie trail ou une randonnée bien agréable au final, avec de nombreux points de vue et un bon dénivelé dans sa première moitié. Le retour n’effraiera pas les habitués de la montagne, mais faites attention si, comme moi, vous n’êtes pas un as de la descente… et bien sûr, si vous avez le vertige ou que vous n’êtes pas assez à l’aise physiquement, cela va de soi !

Passage aérien sur le GR54

Passage aérien sur le GR54

 

Écrit par Lydie

Conceptrice-rédactrice indépendante. Blogueuse quand j'ai le temps...

Vous aimerez peut-être aussi...

Le Trail des Forts 2021 - 57km

Le Trail des Forts 2021 - 57km

Deuxième "gros" objectif personnel de l'année, le Trail des Forts de Besançon a été reporté à la fin du mois d'août. Initialement, il n'était pas à mon programme - du moins pas cette distance - mais je me suis laissée tenter par cette course "à la...

Le glacier de Mont-de-Lans (col du Jandri)

Le glacier de Mont-de-Lans (col du Jandri)

Il est possible d’effectuer plusieurs balades de toutes durées au départ de la station des 2 Alpes. Parmi elles, l’ascension jusqu’au bas du glacier de Mont-de-Lans (le col du Jandri, à 3200m d’altitude), peut être réalisée en intégralité depuis la...

Mise en jambes au lac Lauvitel

Mise en jambes au lac Lauvitel

Pour ces vacances, nous avons choisi une destination permettant de nous faire plaisir à la fois en trail et en vélo : l’Isère, à proximité de Bourg d’Oisans et de la station des Deux Alpes. Côté trail, j’ai réalisé quelques sorties avec pour...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest